Fédération Departementale des Chasseurs de la Corse du Sud

CHASSE AUX TURDIDES EN CORSE-DU-SUD

Les "Safaristes" sont de retour.



Comme chaque année la période de la chasse aux turdidés pose le problème de l'éthique.

Il est vrai que plus de 7 000 chasseurs de l'arc méditerranéen, de Sardaigne et d'Italie, viennent s'ajouter aux 17 000 chasseurs de Corse et la pression sur les turdidés s'accentue d'autant.

On peut constater que les régles élémentaires de la chasse sont oubliées et que les exactions sont nombreuses et se multiplient tellement qu'il serait trop long de les énumérer.

La "parade" sur Internet  avec des centaines de grives est une véritable provocation dans la mesure où par un souci de gestion, la Fédération des Chasseurs de la corse-du-Sud a instauré un PMA ( Prélèvement maximum autorisé) de 40 par jour, ce qui est déjà un beau tableau.

La chasse par temps de neige est interdite, tous les chasseurs le savent bien, car le gibier devient vulnérable avec le froid, et pourtant des milliers de coups de fusil ont résonnés dans nos campagnes enneigées. Toute gestion des espèces s'avère impossible ainsi.

Alors la FDDCS s'interroge : où est la police de la  chasse ??

Nous savions que l'Office Nzational de la Chasse et de la Faune Sauvage avait réduit considérablement ses moyens, mais il y a aussi la Gendarmerie (une par canton) qui est en charge de contrôles.

Nous ne pouvons que déplorer cette situation , qui, si elle perdure, nous conduira à l'anarchie la plus totale préjudiciable à notre activité, sans parler des incidents qu'elle pourra engendrer devant le ras le bol de certains propriétaires envahis.

Un appel est lancé ! Nous espérons qu'il sera suivi d'effet.