Fédération Departementale des Chasseurs de la Corse du Sud

MISE AU POINT DE LA FEDERATION DES CHASSEURS DE CORSE-du-SUD

Suite à un article paru dans un hebdomadaire local la Fédération des Chasseurs de Corse-du-Sud fait une mise au point nécessaire.



       Suite à un article paru dans un hebdomadaire local, un certain nombre de propos semble avoir jeté la confusion chez les chasseurs de sangliers.
       La Fédération confirme bien les dates d'ouverture au 15 août et de fermeture au 30 janvier.
       Le Ministère nous a imposé un Plan National Sangliers avec des déclinaisons locales. Aprés un état des lieux, il a été défini 14 unités de gestion dans le département, dont 6 qui sont considérées comme zones sensibles avec il est vrai une concentration de l'espèce.
       Sur ces zones, qui sont des zones côtières, afin de réguler la population et non de l'exterminer, les propriétaires touchés par des dégâts importants peuvent demander à l'Administration des tirs et des battues à compter du 1° juin.
       La Fédération n'est pas consultée, n'y même informée de ces dossiers qui sont traités directement avec le DDTM.
       Le Plan National Sangliers entrevoit également de classer l'espèce nuisible jusqu'au 31 mars sur ces zones ciblées "sensibles" dans la mesure où les dégâts seraient encore constatés après le 28 février. Cela se règle entre l'Admnistration et les éleveurs concernés.
       La Fédération s'insurge contre ces méthodes médiatiques qui consistent à opposer chasseurs et agriculteurs dans des faces-à-faces "imaginaires" ainsi que des articles "allume-feu". Elle a toujours su prendre ses responsabilités et continuera de les assumer.