Fédération Departementale des Chasseurs de la Corse du Sud

Report de l'ouverture du perdreau

 Livrelli
Dimanche 15 Septembre 2013

Notez [Ignorer]
Monsieur le Président, chers administrateurs,

N'ayant pas pu participer à l'AG de notre fédération, je ne sais qui a bien pu proposer une telle mesure, considérez donc que ma réaction ne vise personne à titre personnel.

Permettez moi toutefois de penser et d'affirmer que la politique qui consiste à durcir une règlementation lorsque l'on n'a déjà pas les moyens de faire respecter l'existante, a surtout pour effet de créer des espaces d'exclusivité aux braconniers qui de toute façon ne lisent même pas les arrêtés d'ouverture!
Sur le territoire où je chasse, les compagnies de perdreaux ont déjà toutes eu droit à leur baptême du feu, au vu et au su de tous, et surtout des chasseurs respectueux qui se sentent quelque peu les cocus de l'histoire...ceux qui élèvent des chien d'arrêt, et qui n'auront cette année, s'ils travaillent le mercredi, qu'une petite quinzaine de jours de chasse pour essayer de ramasser quelques miettes du gâteau !

Je laisse le soin aux responsables de cette superbe initiative d'aller leur faire respecter une fermeture fin novembre...ne comptez pas sur moi pour faire passer le message.

Jean Noël LIVRELLI,
cocu, certes, mais pas content !
 did2a
Mardi 17 Septembre 2013

Notez [Ignorer]
je suis tout a fait d accord avec Livrelli, moi aussi comme un c.. je respecte ce nouveau stratège et je sais aussi que les perdreaux ne seront pas là car tiré avant.
dans ce cas il aurait fallu retarder l ouverture générale au 28 septembre, ce qui aurait permis de pouvoir faire a peux près respecter l arrêté. Mais la, en ouvrant avant pour la tourterelle etc... c est donner le bâton pour ce faire battre.
 Jean Olivier pour la FDCCS
Mercredi 18 Septembre 2013

Notez [Ignorer]
Monsieur LIVRELLI,

J'attendais la réunion de notre conseil d'administration pour vous répondre, mais comme ce sujet devient polémique avec l'intervention de did2a, l'humble administrateur que je suis apporte une première réplique qui n'engage que moi.

Vous n'êtes pas sans savoir, puisque vous faites partie de la commission départementale de la chasse, que les dates des ouvertures échelonnées des chasses au sanglier (15 aout) au gibier d'eau (21 août), à la tourterelle et de l'ouverture générale (premier dimanche de septembre) ne sont pas fixées par la FDCCS , mais par les autorité préfectorales, puisqu'il s'agit de directives nationales, même si ces autorités ont suivi pour le perdreau le vote ultra majoritaire de l'assemblée générale,

Vous n'êtes pas sans savoir que la police de la chasse n'incombe plus à la FDCCS mais aux agents de l'ONCFS, à la gendarmerie - il y a une gendarmerie par canton - à la douane et au service de répression des fraudes, qui apparemment auraient d'autres priorités.

C'est une première mise au point.

Certes il y a eu, comme chaque année, des individus peu scrupuleux qui ont braconné les perdreaux avant l'ouverture réglementaire, mais il ne s'agit nullement de la majorité des chasseurs.

De plus vous êtes excessif dans vos propos puisque vous parlez de braconnage sur la quasi totalité du territoire de la Corse-du-Sud, alors que les quinze administrateurs que nous sommes, tous de micro-régions différentes, n'ont pas eu le même écho de ce braconnage. En effet, peu ou pas de coups de fusils dans les vallées de la Gravona, du Prunelli, du Taravu, en Alta Rocca, dans le Sartenais et dans l'extrême Sud de la Corse, c'est ce qu'il ressort d'un petit tour d'horizon que j'ai fait auprès d'autres administrateurs.

Les propos que vous tenez nous surprennent un peu car nous vous connaissions plus scrupuleux dans l'application des lois et règlements, mais peut être avez vous changé.

C'est une deuxième mise au point.

Jean Olivier SAULI
Le C... de service de la fédération.
 Livrelli
Mercredi 18 Septembre 2013

Notez [Ignorer]
Monsieur Sauli,
Les arguments que vous me servez dans votre,réponse consistent essentiellement à me prêter des propos qui ne sont pas les miens. Peut être une lecture plus attentive de mon message aurait elle évité cela.

Je sais très bien que la police de la chasse n'incombe plus à la fédération, il n'en demeure pas moins que ses moyens sont insuffisants.

Je sais très bien, pour participer au CDCFS que les dates d'ouvertures sont fixées par le préfet, mais je sais aussi que celui ci suit TOUJOURS l'avis de le fédération si c'est pour raccourcir la saison.

Je n'ai pas parlé de braconnage sur tout le territoire, mais seulement de celui oú je chasse le sanglier depuis le 15 aout. Je vous invite à relire mes propos. En revanche, il fait partie de la liste de ceux que vous citez comme vertueux...

Par ailleurs, je me permets de vous faire remarquer que vos propos à mon égard concernant mon respect de la réglementation, relèvent à minima du procès d'intention, si ce n'est de la diffamation pure et simple.
Si j'étais moins scrupuleux, et moins respectueux, je ne viendrais pas me plaindre du comportement des autres.

Enfin, une mise au point en valant une autre, j'ai pris, moi le soin de préciser que ma publication ne visait personne à titre personnel, ce qui n'est pas le cas de votre réponse, dont l'agressivité n'a d'égale que la mauvaise interprétation de mes propos.

Mais peut être aurons nous l'occasion d'en parler de vive voix, et de tirer le bilan de cette mesure.

Je vous laisse seul juge de votre auto qualification...

JN Livrelli.





 did2a
Jeudi 19 Septembre 2013

Notez [Ignorer]
--- Je ne savais pas qu il ne fallait pas s exprimer sur un sujet sans créer une polémique.
--- Mais je maintiens quand même mes dires a savoir que la date d ouverture tardive du perdreau ne sert à rien car il est chassé avant.


 Nono
Vendredi 20 Septembre 2013

Notez [Ignorer]
je soutiens monsieur Livrelli pour son intervention sur la date d'ouverture de la chasse concernant les perdreaux qui ont déjà été braconnés. A tout ceux qui ont des chiens d'arrêt il faut se faire entendre il y'en a marre d'être pris pour des cons. Nous aussi on paye un permis. il faut faire quelque chose pour les chasseurs de plumes et pour l'aménagement des perdreaux en Corse et pour le braconnage intensive du perdreau et de la bécasse. En Corse il n'y a pas que pour les chasseurs de sangliers.
 Tupucciu
Samedi 21 Septembre 2013

Notez [Ignorer]
- Monsieur LIVRELLI soulève un véritable problème : un braconnage effréné dans une zone spécifique du Prunelli.
- Le message de Monsieur LIVRELLI semble avoir pour but de réveiller les consciences. Sur ce point l'objectif parait avoir été atteint.
- La fédération des chasseurs, désarmée face au braconnage, a me semble t-il pris une initiative contraignante, antipathique, mais courageuse. Certes ce n'est pas la meilleure, mais probablement la moins mauvaise.
- Il est vrai que les chasseurs de sanglier pèsent plus que ceux de petits gibiers, mais ils ne sont nullement responsables de la diminution des perdreaux et de la prolifération des sangliers. Opposer les uns aux autres me parait une maladresse.
- Plutôt que de critiquer systématiquement, il serait plus raisonnable, de chercher tous ensemble, les causes de la diminution progressive des perdreaux, et les connaissant d'essayer d'en trouver les remèdes.
- Si les causes sont trouvées, ainsi que les remèdes, encore faut-il, pour pérenniser l'espèce, qu'il y ait une police de la chasse digne de ce nom, ce qui ne parait pas être le cas actuellement.
J'aimerai que la fédération, dont j'ai entendu par deux fois le président s'exprimer sur une radio locale, donne de plus amples informations aux chasseurs de petit gibiers que nous sommes, car nous voyons chaque jour davantage se restreindre nos territoires et nos périodes de loisirs passionnelles, alors que nous avons au chenil des chiens qui piaffent d'impatience.
 Raffaelli
Vendredi 4 Octobre 2013

Notez [Ignorer]
Bonjour,
je tenais à apporter une réponse à Mr Livrelli concernant ce sujet :
tout d'abord concernant cette superbe initiative comme vous la citez, c'est bien la FDCCS qui a fait cette proposition lors de la dernière assemblée générale, décision votée à une très large majorité par les chasseurs présents.
La FDCCS, bien que se trouvant dans l'impossibilité de réaliser des miracles, ne pouvait rester indifférente face aux nombreuses constatations de baisse générale faites sur le terrain par plusieurs chasseurs de perdrix de différentes régions.
La première des mesures à prendre en vue de la sauvegarde d'une espèce est de restreindre sa période de chasse, cela fonctionne dans plusieurs régions d'Europe ou la chasse est fortement ancrée, pourquoi pas chez nous?
Il faut pour cela convaincre les chasseurs à changer leurs habitudes, faire des efforts concernant les prélèvements, éviter de compter les coups tirés par d'autres en période de chasse fermée. Ce ne doit pas être la première année que les oiseaux sont tirés avant l'ouverture, cela se produit tous les ans, les ouvertures anticipées du sanglier, gibier d'eau ou des tourterelles n'en sont pas la cause principale.
Nous ajouterons à cela un nombre de jours de chasse réduit à 3 par semaine et la baisse du PMA de 4 à 2 perdrix par jour.
Ces contraignantes mesures mises en place, reste à les faire appliquer, ce rôle ne revient pas à la FDCCS.
Concernant le nombre de jours de chasse vous avez raison cela fait peu, non pas une petite quinzaine mais exactement 19 pour les week-end, à 2 perdrix par jour cela peut faire 38 oiseaux plus 8 éventuels mercredi on monte à 54.
Ce tableau plus qu’honorable pour un chasseur de perdrix moyen est d'après moi trop élevé si réalisé dans certaines zones dont la montagne ou d'autres facteurs contribuent à mettre l'espèce en danger cochons, sangliers, mauvaises conditions climatiques.
A la place de critiques,j'aurais préféré que vous nous apportiez une ou plusieurs solutions afin d'enrayer la diminution d'une de nos espèces endémiques, excepté celle d'ouvrir sa chasse le 1er septembre afin d'éliminer encore plus d'oiseaux.
Pour finir je vous rappellerais que nous ne sommes pas là pour faire respecter les dates de fermeture, ni celles d'ouverture d'ailleurs...

JP Raffaelli
administrateur FDCCS



 Petru
Lundi 30 Juin 2014

Notez [Ignorer]
Bonjour,

Cette année le printemps a été plutôt propice aux couvées de perdrix avec peu d'orages néfaste à ces dernières.
J'ai pu constater sur ma commune en fin de saison de belles densités avec des couples de rouges bien présents dans le maquis.
Début juin et encore la semaine passée nous avons pu voir des poussins en âge bien avancé ce qui laisse prévoir de beaux jours à venir en comparaison aux années précédentes.
Mais cette année l'ouverture est encore reportée au 28.... !!!
Le mieux serait encore de fermer la chasse à la perdrix et de se mettre tous au sanglier en vendant nos chiens de plumes.
Quand Mr Livrelli parlait de COCUS l'année passée je réjoins tout à fait ses propos pour cette saison.

Cordialement
 Lisandru
Dimanche 6 Juillet 2014

Notez [Ignorer]
Bonjour,

Pourquoi avoir retardé l'ouverture aux perdrix au 28 septembre ?
N'aurait il pas été plus judicieux de la faire comme prévue le premier dimanche de septembre et de fermer un mois plus tôt c'est à dire fin octobre.
De cette manière les chasseurs de perdrix auraient pu chasser perdrix puis enchaîner sur les bécasses en novembre.
Même s'il y a une deuxième couvée en juillet dans l'hypothèse ou la première est échouée début septembre les petites perdrix voleront .
Bref, les chasseurs de plumes trinquent cette année alors que comme il à été précisé dans un autre message le printemps à été favorable aux couvées.
Vous allez à l'encontre même du bon sens mais surtout vous handicapez les chasseurs de petits gibiers en leur soustrayant un mois de chasse alors qu'en décalant votre mesure vous auriez pu éviter cela.
Nous sommes tous conscients qu'il faut se restreindre et préserver nos populations de perdrix mais encore faut il le faire intelligemment.

Cordialement
 Pour la FDCCS Jean Olivier SAULI
Dimanche 6 Juillet 2014

Notez [Ignorer]
Cari amichi cacciadori,

Vous êtes deux à vous exprimer sur le sujet, et huit en me comptant (2 fois) à avoir lu vos remarques, cela fait peu et vous voudriez avoir raison, alors qu'à l'AG des chasseurs de la CORSE-DU-SUD, à laquelle vous n'avez probablement pas assistés, à l'unanimité des chasseurs et présidents d'association présents ,plus d'une centaine de personnes venus de tout le département, se sont déclarés favorables à cette mesure "triennale". Et la démocratie des tout cela ?

D'autre part, vous parlez, du moins nous le supposons, d'endroits spécifiques où il y a peut -être des couvées, ce n'est pas forcément le cas sur l'ensemble du département. Nous avons des renseignements contraire car les nombreux orages de printemps ont fait énormément de mal.

En résumé vous voyez la paille dans les yeux des décideurs que nous sommes, mais pas les poutres qui vous masquent la réalité du terrain.

Bonne saison de chasse malgré tout mais soyez plus objectifs, car si critiquer est facile, gérer l'est beaucoup moins.

Merci tout de même, pour vos interventions, qui alimentent une certaine discussion.

Jean Olivier SAULI
 Lisandru
Dimanche 6 Juillet 2014

Notez [Ignorer]
Bonsoir Mr Sauli,

Ne pensez vous pas qu'une fermeture anticipée aurait été plus judicieuse qu'une ouverture retardée?
Enfin, sans mettre à mal le principe de démocratie que vous avancez et sans dénigrer mes amis chasseurs de sangliers nous savons tous que le poids des chasseurs de plumes est infiniment minoritaire chez nous....je vous laisse seul juge de la portée de notre voix.

Cordialement

Lisandru
 Pour la FDCCS Jean Olivier SAULI
Mercredi 9 Juillet 2014

Notez [Ignorer]
Bonsoir Lisandru,

C'est vrai les chasseurs de sanglier sont nettement majoritaires, mais il s'agissait d'un vote unanime. Pourquoi les quelques 20 % de chasseurs de plumes ont-ils été d'accord avec cette mesure ?

Poser la question c'est probablement y répondre ! Etant moi-même uniquement chasseur de perdreaux et de bécasses, j'avoue humblement être favorable à cette mesure, qui pourra être levée si les choses s'améliorent, ce que malheureusement je ne pense pas.

Je ne suis pas seul juge de la portée votre voix car elle s'avère, au moins pour le jour de l'assemblée générale, être la voix des abonnés... absents.

Très cordialement

Jean Olivier SAULI


 Lisandru
Jeudi 10 Juillet 2014

Notez [Ignorer]
Bonjour Mr sauli,

Je me permets de vous poser une troisième fois cette question à laquelle vous n'avez toujours pas répondu, pourquoi ne pas avoir mis en place une fermeture anticipée plutôt qu'une ouverture retardée ???

Voici plusieurs arguments dont la pertinence me semble évidente :

Le temps de chasse aurait été le même et la pression identique, mais cette mesure plus logique aurait permis aux chasseurs de petits gibiers de chasser les perdrix jusqu'à fin octobre (et non fin novembre) et d'enchaîner sur les premières bécasses.

Début septembre l'immense majorité des perdrix sont "volantes" (alors que bons nombres de hases sont encore allaitantes) ouvrir en même temps que les autres petits gibiers aurait permis de repartir la pression de chasse tout en respectant les oiseaux qui auraient pu être chassés dans des conditions plus que convenable.

Si je comprend votre souci de préservation et de limitation je n'adhère pas le moins du monde à sa mise en œuvre qui disons le dessert le chasseur de petit gibier alors qu'il en aurait pu être tout autrement pour un résultat qui au final aurait été le même sur le prélèvement et la pression de chasse mais très différent pour le chasseur de plume.

Cordialement









 Doume
Samedi 19 Juillet 2014

Notez [Ignorer]
Bonsoir,

Je suis du même avis que la plupart des intervenants qui s'interrogent sur l'avenir de la chasse aux perdrix en Corse et sur la méthode mise en place par la federation .
Comme le dit "Lisandru" il aurait pu être tout autrement, une ouverture le premier dimanche de septembre et une fermeture anticipée.
Sur le fond comme sur la forme cela n'aurait rien changé sur les prélèvements et la pression de chasse mais le chasseur de plume aurait pu sortir dès début septembre à la fin octobre sur perdrix puis comme il a été mentionné basculer sur les premières bécasses.
Je suis très étonné de cette mesure pénalisante et de la non réponse qui s'en suit.
toute la chasse du petit gibier migrateur et sédentaire à plume est soumise à des contraintes de prélèvements, d'horaire et maintenant de durée de chasse.
Si la chasse cueillette est désormais derrière nous et si on ne peut plus tuer comme avant il faut quand même proportion gardée que notre espace de liberté reste suffisant.
Il serait temps que les chasseurs de petits gibiers insulaires se fassent entendre et s'expriment sur cette façon de procéder qui va à l'encontre du bon sens.
PMA bécasses journalier et annuel, heures imposées, PMA perdrix, jours de chasse imposés, période imposée et restreinte....si la restriction a sans doute du bon et permet de limiter des abus , elle devient comme l'impôt ou trop d'impôts tue l'impôt, c'est exactement ce que les instances dirigeante de la chasse (je ne vous attaque pas personnellement) est en train faire sous nos yeux ébahis.
Réveillons nous ou raccrochons nos fusils.

Cordialement

 Jean Olivier SAULI
Mardi 5 Août 2014

Notez [Ignorer]
LISANDRU et DOUME,

Vous avez eu directement mes réponses à vos questions. Pour ce qui concerne la Fédération des Chasseurs, comme promis, vous avez la réponse dans le "LE MOT DU PRESIDENT" du numéro 17 " Le CHASSEUR DE CORSE" qui va paraître prochainement.
Mes plus cordiales salutations.

JEAN OLIVIER SAULI
 Billy
Lundi 21 Mai 2018

Notez [Ignorer]
Bonjour à tous, il y a des rencontres en attendant la prochaine ouverture ? Echange de matériel ou entretient des chiens par exemple ? Qu'est ce que vous donnez par exemple à vos chiens comme croquettes pour chien ? Moi j'aime bien les sans céréales. Ils ont beaucoup de peps !

Votre nom :


Votre email :
 (non publié)


Message
Balise embed   Annuler ou
Votre vidéo sera affichée en dessous de votre post.